Voyager plus souvent sans être riche pour autant

0
61
Comment voyager sans trop argent
Comment voyager sans trop argent

Comment certaines personnes peuvent-elles se permettre de voyager aussi souvent si elles ne sont pas riches ? C’est très simple et il s’agit de mon cas (je ne suis pas riche, désolé). Je peux t’en parler simplement car je gagne en moyenne 1000€ par mois. Lorsque je gagne plus, j’essaie d’investir dans d’autres projets afin d’augmenter la part de mon revenu passif. Au final, je voyage entre 8 et 10 mois dans l’année et je vis convenablement.

Comment voyager plus souvent sans être pour autant riche ?

Voyageur nomade cascadeIl faut que tu saches qu’il y a deux façons qui te permettent de voyager plus, soit tu augmentes tes revenus et tu peux donc te permettre de partir plus souvent en voyage, soit tu réduis ton train de vie et tu profites de cette argent pour partir plus souvent en voyage. En fait, il reste une troisième méthode, qui n’est pas incompatible avec les deux autres :

Devenir un nomade

Travailler à distance.





Logement

Repas

Transports

Taxis

Cocktail

Wifi

Indice Coconut

Pondichéry

390€ 

/ mois

10€

3€

0,20€

1,8€

3€

Moyenne

★★★★★

Kuala Lumpur

450€ 

/ mois

8€

5€

1€

4€

5€

Élevée

★★★★

Bangkok

400€ 

/ mois

En cours

En cours

En cours

En cours

En cours

Élevée

★★★★☆





Collocation

Repas

Transports

Vélo

Cocktail

Wifi

Indice Coconut

Marseille

590€ 

/ mois

10€

5-10€

1,80€

5€/Année

7€

Rapide

★★

Paris

998€ 

/ mois

16€

10-15€

1,90€

32,55€/Année

12€

Rapide

Lyon

670€ 

/ mois

13€

5-12€

1,90€

31€/Année

10€

Rapide

★☆

Plus pour m’aider au départ, j’ai publié mes différentes recherches et expériences sur la vie à l’étranger. Par exemple, un mois à Kuala Lumpur, en dortoir, te reviendra à 450€ sans faire de folie. Je n’ai pas encore rédigé les d’autres mais ça va venir.

Changer de mode de vie pour voyager plus souvent

Ensuite, il faut adapter son style de vie pour pouvoir voyager plus. Tout en réduisant mes dépenses, je me suis séparé de mes possessions. Je n’ai pas de maisons, d’appartements ou de loyers a payer. Je n’ai pas de voitures ou de motos non plus. En fait, j’ai juste un MacBook, quelques équipements high-tech pour mon travail et mes passions, deux trois gadgets, et mes affaires de tous les jours qui tiennent dans deux valises.

Attention, ce mode de vie ne s’applique pas de la même façon pour toutes les personnes !

Mon expérience et mes conseils pour voyager plus souvent

  • Point essentiel : mon travail ne nécessite pas d’être présent physiquement sur un lieu de travail. Je suis relativement indépendant et autonome. Mes objectifs et mon style de vie me motive, ce qui n’a pas toujours été le cas dans mes précédentes expériences salariales. J’ai un profil qui a besoin d’être mis dans une situation stimulante et qui sort de la routine de la vie sédentaire afin d’obtenir le meilleur de moi-même. Surtout, n’oublie pas de t’adapter. La vie en Thaïlande est très différente de celle en France, qui est très différente de celle en Inde, qui est très différente de celle en Malaisie qui est très différente de celle en Indonésie… (Je peux continuer longtemps comme ça)
  • Je privilégie des voyages dans des pays ayant un coût de la vie bas. Ce qui signifie que je vis bien, et souvent mieux, lorsque je voyage que lorsque je suis en France. Pour en savoir plus, j’ai fait quelques statistiques sur les villes comme Kuala Lumpur, Bangkok, Pondicherry, Marseille, Paris et Lyon. J’ai créé mon propre indice que j’appelle “l’indice coconut”. On remarque que plus le prix de la coconut fraiche est élevée plus le coût de la vie l’est proportionnellement. Sous réserve d’en avoir de disponible dans le pays / la ville visitée.
  • J’ai fais des choix, et je suis devenu minimaliste. Je ne possède presque rien excepté mes affaires de voyages et mes outils de travail. Bien sûr, j’ai quelques objets de côté comme des vêtements et deux trois choses à réparer / revendre / donner en attente. Ha oui, il me reste aussi une moto en Inde que je pense revendre en 2019. Mais rien qui ne me bloque ou retienne quelque part. Pour t’aider dans cette démarche, regarde cette question : Quelles sont vos meilleures idées et vos astuces pour vivre un style de vie minimaliste ?

Pour certain, je voyage, pour d’autre, je travaille. Personnellement, je vis à différents endroits du monde par plaisir tout en travaillant.

View this post on Instagram

Petite promenade en bord de mer après une journée bien remplie ! #onlybeach #beach pondicherry #plasticfree #travel #travelphotography #travelgram #pondy #french #indian #india inde #jepeuxpas #jepeuxpasjevoyage #jppjv voyage #igers #tshirt #spreadshirt #spreadshirtshop

A post shared by Je peux pas, je voyage (@jepeuxpasjevoyage) on

Pondicherry 2019 – T-shirt de la collection Je peux pas je voyage. Disponible à la vente 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.