Un des rares desserts qui existe en Inde et que j’ai eu l’occasion de goûter : le Kheer indien

Et de refaire bien sûr tant je l’ai trouvé excellent.

Parce que les horribles Gulab jamun… c’est fait, j’y ai goûté par politesse, merci… mais une fois pour toutes 🙁

Je leur préfère donc le Kheer, car cette préparation sucrée qui a tout pour plaire est beaucoup moins écœurante, beaucoup moins sucrée, beaucoup moins grasse et beaucoup moins lourde à digérer !

Au point qu’elle constitue le premier aliment solide offert au nourrisson lors de la grand fête organisée pour célébrer le jour de son sevrage, l’Annaprashanna 🙂

Recette N°107 – Recette du Kheer indien ou खीर en hindi

  • 1 tasse de riz basmati
  • 2 tasses de lait, en Inde il n’y a que du lait de vache, en France j’opte pour un lait végétal, soja, riz, amande…
  • 5 ou 6 capsules de cardamome verte
  • 1 cas de sucre roux en poudre
  • 1/4 de tasse de pistache

Rincer le riz et le mettre à cuire doucement dans deux volumes d’eau.

Pendant ce temps faire chauffer le lait avec le sucre.

Couper le feu quand le riz est encore un peu ferme puis couvrir et laisser gonfler.

Écraser la cardamome au pilon puis retirer au fur et à mesure l’enveloppe verte de l’épice.

Faire griller légèrement et à sec les pistaches grossièrement concassées.

Égoutter le riz s’il n’a pas absorbé toute l’eau.

Le mélanger au lait bouillant, ajouter la cardamome en poudre et remettre 5 mn de cuisson.

Verser dans des coupes individuelles ou un compotier.

Parsemer de pistaches au moment de servir, et à déguster chaud ou tiède, si vous pouvez attendre, c’est juste divin !

Votre Kheer est prêt à être dégusté,

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.