Hôtel dortoir à Kuala Lumpur – Bunk & Bilik

0
305
Dortoir pour digital nomad Bunk & Bilik Kuala Lumpur

Situé à Kuala Lumpur, l’hôtel Bunk & Bilik Hotel Jalan Ipoh offre une belle vue sur la ville et est adapté au nomadisme digital. Ce dortoir à Kuala Lumpur propose une connexion Wi-Fi de très bonne qualité. Il se trouve à 6 km des tours jumelles Petronas. Alors faut-il se loger dans le centre de KL ou à l’extérieur ?

Un dortoir à Kuala Lumpur pour les digital nomad



Booking.com

Les commodités

Il s’agit d’un dortoir. Les lits sont confortables et bien agencés. Vous ne serez pas (trop) dérangés par les autres voyageurs car les lits sont équipés de rideaux. Pour les digital nomad voyageant en couple, vous aurez la possibilité de réserver des lits doubles.

Petit déjeuner de l'hotel Bunk & Bilik

Le déjeuner

Sur Booking.com, il semblerait le déjeuner soit le point noir de l’hôtel Bunk & Billik. Vous avez des frigos à disposition. Malgré qu’ils ne servent pas de fruits lors du déjeuner, vous pouvez en acheter autour de l’hôtel et le stocker dans ces derniers.

D’après un voyageuse : “Le petit déjeuner qui est un peu léger. Il s’agit juste d’un plat à base de riz ou de pâte (le plus souvent épicé ce qui peut poser problème quand on ne peut pas manger épicé). Avoir des fruits en plus serait appréciable.”

Pour le petit-dej, vous aurez droit au plat local, le Nassi Lemak. J’adore ce plat ! Vous pouvez d’ailleurs consulter la recette du Nassi Lemak et voyager par la cuisine !

Les autres commodités

Au besoin, vous pourrez également faire votre lessive gratuitement (sauf achat de la lessive si vous n’en avez pas avec vous). Vous pourrez trouver une recette maison pour fabriquer votre propre lessive chez vous et l’amener en voyage dans ma section des conseils pour les voyages éco. Il s’agit de petits conseils que je mets en oeuvre lors de mes voyages pour essayer de réduire mon impact dans les pays que je visite.

Carte de visite du Dortoir Bunk & Bilik Kuala Lumpur

Le point positif de ce dortoir à Kuala Lumpur, il est très récent, bien agencé et design. Vous allez probablement rire lorsque vous verrez le design des différents éléments d’informations. Il y a une terrasse qui n’était pas ouverte mais vous pouvez quand même vous y glisser pour admirer la vue et rester au calme. En tant que digital nomad, j’ai vraiment profité des espaces collectifs et je peux vous dire qu’ils sont très bien aménagés. Il est agréable d’y travailler sur des projets créatifs. Ajoutez un temps orageux qui, je trouve, est particulièrement inspirant lorsqu’on travaille, vous aurez tous les éléments en main pour travailler de manière efficiente.

Environs de l’établissement

  • Titiwangsa Lake Garden 3,5 km
  • Istana Budaya 3,6 km
  • Kuala LumpurHospital 3,6 km
  • Palais Istana Negara 4,2 km
  • National Heart institute, KL 4,3 km
  • Medan Tuanku Monorail Station 4,5 km

Lieux d’intérêt les plus populaires

  • Dinner in the Sky KL 5,3 km
  • Suria KLCC 5,5 km
  • Tours jumelles Petronas 5,5 km
  • AvenueK 5,5 km
  • The Weld 5,8 km
  • Aquaria KLCC 6 km
  • Starhill Gallery 6,5 km
  • Fahrenheit 88 6,5 km
  • Berjaya Times Square 6,8 km



Booking.com

Digital Nomad en Malaisie à Kuala Lumpur

La salle de repos…

Salle de travail / repos du dortoir Bunk & Bilik à Kuala Lumpur
Salle de travail / repos du dortoir Bunk & Bilik à Kuala Lumpur

… Ou de travail ! J’ai vraiment apprécié car elle est spacieuse, bien ventilée et calme. Normalement il est interdit de fumer à l’intérieur des bâtiments mais vous savez, il a toujours des gens pour enfreindre les lois 😉

J’ai croisé deux autres adeptes du nomadisme digital dans ce dortoir à Kuala Lumpur : un couple et une personne plus âgée. Le couple faisait de l’édition de vidéos et le dernier semblait être un détective privé. Un detective privé ? Mais n’importe quoi !

Exemple de personne recherchée par le FBI
Exemple d’affiche d’une personne recherchée par le FBI

Qu’est-ce qui me faire dire ça ? En voulant lui demander si je pouvais allumer les lumières, il ne m’a pas entendu malgré plusieurs relance. J’ai en effet jeter un oeil par dessus son épaule. Il était entrain de quadriller une zone sur Google map, un peu comme une recherche par quadrillage ou points d’intérêts. Ha oui, le jour d’avant il consultait une affiche du FBI sur une personne recherchée. Une affiche un peu comme celle à gauche.

Après avoir fait quelques recherches je comprends mieux l’attrait du job, d’ailleurs je ne savais même pas que ça existait mais vous pouvez consulter le site des personnes recherchées par FBI ! Ça rapporte et c’est intéressant (qui n’a jamais regardé FBI et autre NCIS). Ça rapporte même gros ! Même s’il travaille pendant un an pour retrouver une des personnes, il devra simplement calculer le temps passé et divisé la récompense par ce temps pour savoir si c’est “rentable”.

LE FBI OFFRE UNE RÉCOMPENSE POUVANT ALLER JUSQU’À $50,000 POUR DES INFORMATIONS MENANT À L’ARRESTATION DIRECTEMENT DE MONSIEUR X.

Avant que vous ne me demandiez pourquoi je ne cite pas cette personne, c’est simple : Le droit à l’oubli est un concept qui a été discuté et mis en pratique dans l’Union européenne et en Argentine tout à la fin du XX e siècle. Il permet à un individu de demander le retrait de certaines informations qui pourraient lui nuire sur des actions qu’il a faites dans le passé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.